Mairie de Soual - Place de la Mairie

AccueilCulture, patrimoine & environnementNotre histoire

Culture, patrimoine & environnement

Notre histoire

Diverses hypothèses sur l’origine du nom de Soual sont avancées :
- une origine celte comme les noms de rivières des alentours : Tarn, Arn, Sor.
- Une origine romaine en rapprochement de noms de lieux tels que Soulet, Souel, Souille, Souillas, tous provenant du latin Suellus qui signifie mare boueuse près de l’eau où on élève des porcs.
- Une origine germanique où Soual pourrait être un nom de personne.

Les armoiries de la ville sont le résultat de l’unification des armoiries de l’Estap et de Soual. Elles présentent trois grenouilles, évocation certaine de la présence importante de marécages sur le secteur.

L’Estap fut jusqu’au XVI° siècle une étape sur le chemin de St-Jacques de Compostelle comportant église, château et cimetière dont il ne reste que peu de traces.

L’histoire de Soual est marquée par les problèmes liées aux deux rivières qui traversent le village. En premier lieu, rempart naturel, le franchissement des rivières par un pont se posa dès le XVII° siècle.

La ville connut une grave inondation en 1702 qui détruisit les murailles et une partie des maisons de la ville. Selon Gui VIALA et André BARRAU, auteurs de « Soual et l’Estap, leur histoire », les inondations semblent moins fréquentes depuis la construction des barrages du Pas du Sant et des Cammazes.

Le centre-ville et le quartier de l’église possèdent encore quelques maisons à encorbellement et à colombages, témoins du passé. 

Le "Feuillat", marque déposée, est le traditionnel gâteau de Soual, il fait partie de son patrimoine gastronomique.
Ce gâteau est un feuilleté, aromatisé de bergamote, de citron ou de fleur d'oranger, il se présente sous la forme d'un rectangle recouvert d'un vernis de sucre luisant et craquant.